“Ni confinement, ni couvre-feu", mais... : tout ce qu'il faut retenir de l'intervention d'Olivier Véran

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que l'Autriche a commencé il y a quelques jours un reconfinement général, Olivier Véran a d'abord tenu à rassurer dés le début de sa conférence de presse, ce 25 novembre. Il n'y aura "ni confinement, ni couvre-feu", mais une série de nouvelles mesures, pour limiter la 5ème vague qui "sera plus forte, plus longue que la quatrième vague survenue cet été", assure-t-il.

3ème dose :
D'abord, la troisième dose de vaccin est désormais ouverte à tous. Le délai entre les 2 doses passe de 6 à 5 mois. Olivier Véran précise par ailleurs : "Sans dose de rappel, le pass sanitaire désactivé 7 mois après la dernière injection".

Test PCR :
La validité des tests PCR passe de 72h à 24h. De fait, "si vous n’êtes pas encore vacciné, vous devrez donc vous faire tester tous les jours, à vos frais, sauf si vous êtes symptomatiques ou cas contact".

Masque :
Le masque fait son retour, dans tous les établissements recevant du public (bars, restaurants) mais aussi l'extérieur lors de grosse affluence, comme sur les marchés de Noël.

Enfants :
Pour le moment, il n'est pas question de vacciner les plus jeunes. Pour les 5-11 ans, le ministre attend encore l'avis de l'Agence Européenne des médicaments. Au primaire, pour ne pas fermer systématiquement les classes en cas de contamination d'un élève, les dépistages seront désormais obligatoires. Ces tests se... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles