Neymar va savoir, les Bleus jouent au Uno : la Coupe du monde au jour le jour

© Reuters/Amanda Perobelli

Le nouveau feuilleton

Après Karim Benzema et Sadio Mané, Neymar sera-t-il la troisième star à devoir renoncer au Mondial sur blessure ? On devrait le savoir entre ce vendredi soir et samedi. Conscient de la frénésie médiatique qui avait gagné le stade de Lusail à l’issue de Brésil-Serbie (2-0), le médecin de la Seleção Rodrigo Lasmar s’est invité en conférence de presse d’après-match.

Lire aussi - Pourquoi le Brésil est-il aussi fort en football ?

Il a officialisé l’entorse de la cheville droite de l’attaquant du PSG, mais a répété qu’il fallait attendre « entre 24 heures et 48 heures » avant de faire une nouvelle évaluation. Il a aussi précisé qu’il avait commencé son traitement réparateur immédiatement après être sorti, le sélectionneur Tite ajoutant que Neymar avait joué 11 minutes blessé « pour aider l’équipe » mais qu’il avait dû sortir à dix minutes de la fin car « il ne pouvait plus continuer ». Rester sur le terrain n’était peut-être pas une bonne idée… Le Brésilien s’est tordu la cheville lors d’un contact avec Sergej Milinkovic-Savic.

Le feuilleton va animer les prochains jours. Sa cheville était bien gonflée au coup de sifflet final et il boitait en quittant le stade. Avec le PSG, Neymar s’était sérieusement blessé cette cheville en 2019, renonçant à la Copa America. L’année d’avant, une fracture du métatarse avait failli lui coûter sa participation à la Coupe du monde en Russie, qu’il n’avait pas disputée dans une forme optimale. Le prochain match du Brésil est da...


Lire la suite sur LeJDD