Neymar : quatre mois après avoir accusé un joueur de racisme, il le clashe violemment sur Twitter

·1 min de lecture

L'heure des retrouvailles a sonné. En septembre dernier, le PSG et l'OM s'affrontaient pour un classique électrique. Une déconvenue sur le terrain pour le Paris Saint-Germain, battu 1 à 0, vite éclipsé par un scandale extra-sportif : à l'issue de la rencontre, Neymar, la star brésilienne de l'équipe de la capitale, accusait le défenseur de l'Olympique de Marseille d'avoir tenu des propos racistes à son encontre. L'affaire prend une tournure internationale, les médias du monde entier tentant de savoir ce qu'il s'est réellement passé sur le terrain.

Et si de nouvelles images validaient, plus tard, la version de Neymar, la montagne a accouché d'une souris : l'enquête menée par la ligue de football professionnel a conclu que rien ne pouvait confirmer qu'Alvaro Gonzalez avait bien tenu des propos racistes à l'encontre de la star brésilienne. Mercredi 13 janvier, le PSG et l'OM se retrouvaient, en finale du Trophée des Champions. Lors de la dernière demi-heure, Neymar a retrouvé les pelouses, après une blessure, et a fait vivre un enfer au défenseur espagnol, qui est complètement passé au travers de son match.

Le PSG a beau avoir remporté cette rencontre, c'est encore l'extra-sportif qui fait beaucoup parler, au lendemain de la rencontre. Ravi d'avoir pu prendre sa revanche, Neymar a chambré l'Olympique de Marseille, et son pire ennemi, sur les réseaux sociaux. "Roi, n’est-ce pas Alvaro ?", a écrit l'attaquant brésilien sur Twitter, en partageant une photo de lui. Alvaro Gonzalez a posté (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Shanna Kress : en larmes en découvrant le surprenant et très romantique cadeau d'anniversaire de son chéri
Lara Fabian qui vient de fêter ses 51 ans se délivre de ses addictions
PHOTO Maeva Ghennam atteinte de la Covid-19 : elle annonce une bonne nouvelle à ses fans
Cyril Féraud attaqué sur Twitter : l'animateur répond à une internaute et c'est très drôle
VIDEO François Berléand traité de “facho” dans L’heure des pros pour avoir insulté les anti-vaccins