"Elle n'exagère pas": Iggy Azalea témoigne des "restrictions" auxquelles est soumise Britney Spears

·2 min de lecture

La rappeuse revient sur leur collaboration de 2015, durant laquelle elle assure avoir elle-même été victime du père de la pop star.

Iggy Azalea prend à son tour la parole pour apporter son soutien à Britney Spears. La rappeuse australienne, qui a collaboré avec la chanteuse américaine en 2015 sur le titre Pretty Girls, assure ce jeudi avoir elle-même été témoin des "restrictions" auxquelles la star est soumise dans le cadre de la tutelle exercée par son père, Jamie. 

undefined

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Elle ne ment et elle n'exagère pas"

Iggy Azalea assure avoir été témoin des "mêmes comportements que Britney a décrit la semaine dernière concernant son père": "Je veux la soutenir et dire au monde qu'elle ne ment et qu'elle n'exagère pas."

"J'ai vu les limites les plus bizarres et les plus dénuées de sens qui lui sont imposées, comme le nombre de sodas qu'elle a le droit de boire", poursuit-elle. Elle assure également que Jamie Spears, son père, lui a fait signer un contrat l'obligeant a tenir certaines informations secrètes:

"Son père a attendu qu'il ne reste que quelques instants avant notre prestation aux BMAs, tandis que j'étais en coulisses dans ma loge, pour me dire que si je ne signais pas cet accord de confidentialité il ne me permettrait pas d'aller sur scène (...) Jamie Spears semble avoir l'habitude de faire signer des documents sous la contrainte, et Britney Spears ne devrait pas avoir à coexister avec cet homme alors qu'elle a clairement exprimé son impact négatif sur sa santé mentale", conclut-elle. https://www.youtube.com/embed/uV2uebhnqOw?rel=0

Britney Spears a secoué le grand public la semaine dernière en demandant à un tribunal de Los Angeles de lever cette tutelle mise en place en 2008. Prenant la parole pour la première fois sur ce conflit qui l'oppose à son père, elle a qualifié cette tutelle "d'abusive" et s'est dite "traumatisée"

Soutien unanime

De nombreuses célébrités, de Mariah Carey à Christina Aguilera en passant par Justin Timberlake, ont apporté leur soutien à Britney Spears après sa prise de parole, mêlant leur voix à celles du mouvement #FreeBritney qui milite depuis des années pour l'allègement de sa tutelle.

On ignore pour l'instant quel impact aura le plaidoyer de Britney Spears, qui doit être examiné prochainement par la justice. En revanche, son avocat a essuyé une déconvenue mercredi: la Cour supérieure de Los Angeles a rejeté sa demande déposée en septembre de suspendre Jamie Spears de la tutelle. 

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles