New York va retirer une statue de Theodore Roosevelt qui "représente les Noirs et les natifs américains comme assujettis"

franceinfo Culture avec agences

La ville de New York a annoncé, lundi 22 juin, s'apprêter à retirer une statue du 26e président des Etats-Unis, Theodore Roosevelt (en fonction de 1901 à 1909) de son emplacement actuel en plein Manhattan. La sculpture trône devant une entrée du Muséum américain d'histoire naturelle, qui a demandé son retrait, selon un communiqué de l'institution (en anglais).

Cette décision s'inscrit dans le mouvement de protestation contre le racisme et les violences policières, après la mort de l'Afro-Américain George Floyd, le 25 mai, qui a déclenché un examen de conscience d'ampleur sur la question du racisme endémique aux Etats-Unis, rouvrant le débat autour des monuments célébrant l'héritage esclavagiste du pays.

Une sculpture à la mise en scène controversée

La statue en bronze de "Teddy" Roosevelt, qui accueille les visiteurs du Muséum depuis 80 ans, montre l'ancien président, qui fut gouverneur de l'Etat de New York avant d'accéder à la Maison Blanche, à cheval et surplombant un homme noir et un Amérindien marchant de chaque côté. Ce monument "a longtemps été l'objet d'une controverse en raison de sa composition hiérarchique", explique le musée, situé à côté de Central Park. "Beaucoup d'entre nous trouvent que la représentation des figures noires et natives et leur positionnement (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi