New York : un restaurant sert par erreur un grand cru à ses clients

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Le restaurateur a malencontreusement inversé deux carafes (Photo d'illustration).
Le restaurateur a malencontreusement inversé deux carafes (Photo d'illustration).

Reconnaître un grand cru d'un vin des plus ordinaires est loin d'être chose aisée. La mésaventure qui suit en est un délicieux exemple. Dans cette fable new-yorkaise entrent en scène un couple, un restaurateur et quatre hommes d'affaires de Wall Street. C'est Keith McNally, le gérant du restaurant français Balthazar, situé à New York, qui détaille l'histoire sur Instagram, comme l'ont repéré nos confrères de La Voix du Nord.

Ce jour-là, quatre riches hommes d'affaires sont attablés. L'un d'entre eux commande le vin le plus cher de la carte, un Château Mouton Rothschild 1989, 2 000 dollars la bouteille. Keith McNally se charge lui-même de verser le vin précieux dans une carafe. Au même moment, un jeune couple demande de son côté le vin le moins cher de la carte, 18 dollars la bouteille, elle aussi versée dans une carafe. Il fallait s'y attendre : les deux carafes sont inversées et servies aux mauvais clients.

« Comme une erreur de la banque en notre faveur »

Mais le sel de toute l'histoire ne tient pas seulement à l'erreur d'aiguillage de grand cru. Car la réaction des protagonistes semble tout écrite. « L'un des hommes d'affaires, qui invitait les trois autres, se considérait comme un connaisseur de vin », explique le restaurateur. Emballé et fier devant ses invités, l'homme vante la « pureté » du breuvage et ses grandes qualités. Le jeune couple, de son côté, persuadé de boire un vin bon marché, « a fait semblant en plaisantant de boire un vin cher et a paro [...] Lire la suite