New-York : pour lutter contre les suicides, il est interdit de visiter ce bâtiment seul

·1 min de lecture

Le Vessel a rouvert ses portes ce vendredi 28 mai. Ce bâtiment, situé à Manhattan à New York, était fermé depuis janvier dernier. Les autorités avaient pris cette décision après le suicide d’une personne, le troisième recensé depuis l’ouverture des lieux en mars 2019. Le New York Post explique que de nouvelles mesures ont été prises pour éviter que d’autres personnes tentent de se suicider en se jetant de ce bâtiment de 16 étages aux escaliers en spirale.

Il est ainsi désormais interdit d’entrer au Vessel "en solitaire": seuls sont autorisés les “groupes” d’au moins deux personnes. L’entrée du bâtiment, jusqu’alors gratuite, est désormais payante : il faudra débourser 10 dollars (environ 8,20 euros) pour pouvoir s’y balader et il sera impossible de n’acheter qu’un seul billet. Des messages de prévention contre le suicide seront également affichés sur des panneaux. Enfin, le personnel sera formé pour pouvoir repérer les comportements pouvant indiquer qu’une personne envisage de se suicider.

>> A lire aussi - New York va construire une piscine olympique flottante

Le promoteur de Hudson Yards, le complexe d’immeubles au milieu duquel se trouve le Vessel, a cependant refusé d’accéder à la principale demande d’un conseil communautaire local, à savoir augmenter la hauteur des barrières le long des allées de la structure. Pour le président de ce conseil communautaire, interrogé par le média américain, il s’agit de la “seule façon d’éviter de futures tragédies”, les autres mesures annoncées (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un rappeur français vend des cartes Pokémon pour une fortune
En fuite depuis 15 ans, un trafiquant de drogue arrêté à l’anniversaire de sa fille
Covid-19 : un cluster avec le même variant qu'à Bordeaux détecté dans les Deux-Sèvres
Combien de médecins généralistes exercent vraiment autour de chez vous ?
Le sénateur Jean-Noël Guérini et son frère condamnés à de la prison ferme