New York décide de rompre ses liens avec la Trump Organization

Source AFP
·1 min de lecture
À New York, la Trump Organization exploite un manège et deux patinoires de Central Park, ainsi qu'un club de golf du Bronx.
À New York, la Trump Organization exploite un manège et deux patinoires de Central Park, ainsi qu'un club de golf du Bronx.

De plus en plus seul, y compris pour ses affaires. Donald Trump, qui est de moins en moins soutenu par les élus républicains, dont certains se sont prononcés pour un départ anticipé de sa part (destitution ou démission), voit les violences du Capitole avoir des conséquences sur ses affaires. Et pas uniquement sur sa présidence. À New York, le maire démocrate Bill de Blasio a décidé de prendre des mesures et de mettre fin aux contrats qui permettaient à la Trump Organization de gérer certaines attractions de Central Park et un terrain de golf du Bronx.

« La ville de New York ne fait pas affaire avec des éléments insurrectionnels. Nous prenons des mesures pour mettre fin aux accords » qui confiaient à la Trump Organization l'exploitation d'un manège et de deux patinoires de Central Park, ainsi qu'un club de golf du Bronx, a annoncé Bill de Blasio sur Twitter.

Des contrats qui pèsent 17 millions de dollars

Interrogé sur la chaîne MSNBC, le maire a expliqué que les juristes de la ville avaient conclu que la ville était dans son droit d'interrompre ces contrats, qui pèsent plus de 17 millions de dollars : « Si une entreprise ou la direction d'une entreprise participe à des activités criminelles, nous avons le droit d'y mettre fin. Inciter à l'insurrection contre le gouvernement constitue clairement une activité criminelle. »

À LIRE AUSSILa destitution de Trump, patate chaude pour les élus américains

Depuis les violences du Capitole du 6 janvier, de nombreuses entrep [...] Lire la suite