New York: Comité restreint à Times Square pour le passage en 2021

par Dan Fastenberg et Jonathan Allen
·2 min de lecture

par Dan Fastenberg et Jonathan Allen

NEW YORK (Reuters) - Seuls une poignée d'invités, parmi lesquels des membres du personnel de santé et d'autres travailleurs en première ligne face à l'épidémie de coronavirus, étaient autorisés à se réunir jeudi soir à Times Square, à New York, pour assister à la traditionnelle descente de la boule lumineuse du Nouvel An.

Pendant des décennies, le réveillon de la Saint-Sylvestre a été l'occasion pour des dizaines de milliers de fêtards de se rassembler dans Manhattan, patientant généralement pendant des heures et dans un froid glacial pour apercevoir le boule lumineuse effectuer sa descente depuis un gratte-ciel pour le compte à rebours.

Mais cette année, le maire Bill de Blasio et la police new-yorkaise ont demandé aux habitants de la mégalopole de l'est des Etats-Unis et aux éventuels visiteurs venus d'ailleurs de ne pas se rendre dans le centre-ville et d'assister à la télévision aux festivités, revues à la baisse du fait de la crise sanitaire.

Un important dispositif policier devait fermer l'accès à la zone autour de Times Square afin d'éviter des rassemblements non autorisés, alors que les autorités craignent que l'événement entraîne une accélération des nouvelles infections au coronavirus.

Ailleurs aux Etats-Unis, les festivités du Nouvel An étaient aussi organisées dans un format réduit ou même virtuellement.

"Cela sera sans aucun doute le réveillon le plus spécial, le plus poignant, le plus émouvant", a déclaré Bill de Blasio devant les journalistes. "En 2021, nous allons montrer à la population ce que c'est de se rétablir", a ajouté le maire.

Certains n'ont pas entendu le message ou ont choisi de l'ignorer, se rendant quand même à Times Square dans l'espoir de pouvoir apercevoir la boule lumineuse avant l'heure.

"Je voulais venir ici parce que c'est ma tradition", a déclaré Matt Wozniak, 41 ans, venu jeudi matin à Times Square. "Cela fait des années que je viens, parfois au coeur d'une foule immense. Là c'est différent, le ressenti est différent", a ajouté ce new-yorkais propriétaire d'une entreprise de travaux.

(version française Jean Terzian)