Le New Shepard va décoller demain pour une nouvelle mission de préparation de l'exploration lunaire

·2 min de lecture

Plus d’un mois après son premier vol habité, le New Shepard de Blue Origin est de nouveau prêt pour une nouvelle mission. Cette fois-ci, pas de passagers mais 18 charges utiles avec des expériences scientifiques et des démonstrateurs technologiques utiles à l’exploration lunaire. Onze de ces expériences sont soutenues par la Nasa, ce qui montre l’intérêt de ce système de transport suborbital pour préparer les étapes futures de l'exploration humaine et robotique de la Lune. Certaines ont déjà été éprouvées à bord du New Shepard lors d'un vol précédent. Le retour d'expérience permet de les améliorer ou les adapter pour répondre aux attentes des équipes.

Ce vol, le 17e d’un New Shepard, est prévu ce jeudi 26 août après-midi, à 15 h 35 heure de Paris. Ce sera également la 8e utilisation de ce lanceur avec la même capsule, un record. Notez que pour ce vol, trois portraits de l'artiste ghanéen Amoako Boafo seront peints sur la capsule.

Parmi les charges utiles à bord du lanceur (certaines sont installées à l’extérieur de l'étage suborbital), citons le Deorbit, Descent, and Landing Sensor Demonstration de la Nasa. Celui-ci, financé par le programme de développement technologique Tipping Point de l'Agence fait partie d’un projet nommé Safe and Precise Landing – Integrated Capabilities Evolution (Splice). Splice a pour objectif de développer des systèmes pouvant équiper de futurs alunisseurs permettant d’effectuer des alunissages de précision sur des terrains non accessibles par les engins actuels. Le but est d’être en capacité de se poser n’importe où sur la Lune et de cibler des sites d’atterrissage inaccessibles aux missions Apollo, comme des régions au relief varié près des cratères.

L'artiste ghanéen Amoako Boafo présente une de ses œuvres qui volera au sommet de la capsule du New Shepard. © Uplift Aerospace
L'artiste ghanéen Amoako Boafo présente une de ses œuvres qui volera au sommet de la capsule du New Shepard. © Uplift Aerospace

Éviter de revivre le stress de l'alunissage d'Apollo lié aux réserves de propergol

Il y a aussi une expérience très intéressante, Modal Propellant Gauging du...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles