New Delhi espère assouplir les restrictions anti-COVID

·1 min de lecture
NEW DELHI ESPÈRE ASSOUPLIR LES RESTRICTIONS ANTI-COVID

NEW DELHI (Reuters) - New Delhi, capitale de l'Inde, espère lever dans une semaine les strictes mesures de confinement instaurées le 20 avril pour faire face à une deuxième vague épidémique meurtière de COVID-19.

Les autorités sanitaires indiennes ont annoncé dimanche 240.842 nouveaux cas de contamination par le SARS-CoV-2 au cours des dernières 24 heures dans tout le pays, soit le nombre d'infections le plus bas depuis plus d'un mois, ainsi que 3.741 nouveaux décès dus au COVID-19. Les contaminations déclinent régulièrement dans le pays depuis un pic atteint le 9 mai.

A New Delhi, l'une des villes les plus touchées lors de cette deuxième vague, le taux de positivité des tests de dépistage est tombé à moins de 2,5%, contre 36% le mois dernier, a précisé le chef du gouvernement de l'Etat de Delhi, Arvind Kejriwal, lors d'une conférence de presse.

"Si le nombre de cas continue à baisser pendant une semaine, nous entamerons le 31 mai le processus de déconfinement", a-t-il ajouté.

(Devjyot Ghoshal; version française Jean-Stéphane Brosse)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles