Neuroplanète 2021 : face à la crise, un cerveau fécond !

·1 min de lecture
Quand le cerveau sera connecté aux ordinateurs… ©Mondolithic Studios/Novapix/Leemage
Quand le cerveau sera connecté aux ordinateurs… ©Mondolithic Studios/Novapix/Leemage

Saviez-vous que les crises mimaient un mécanisme cognitif propre à la création et stimulaient, à ce titre, notre inventivité ? Éminemment flexible et doté d'un puissant élan vital, notre cerveau est capable de tout. À commencer par s'adapter aux bouleversements induits par l'épidémie de Covid-19 et à rebondir, triomphant, au terme de celle-ci.

Près de 40 neuroscientifiques, psychiatres et intellectuels se sont réunis au Centre universitaire méditerranéen de Nice, les 28 et 29 mai, pour la sixième édition de notre forum Neuroplanète organisé en collaboration avec la ville de Nice et la métropole Nice Côte d'Azur, présidée par Christian Estrosi. Ils ont mis en lumière les pièges que la crise a tendus à notre cerveau, identifié les ressources dont il a su faire preuve et partagé leurs secrets pour en faire notre allié, dans le calme et la tempête.

Sucre, gras, écrans? Nos meilleurs ennemis

Ainsi, le psychiatre, psychanalyste et membre de l'Académie des technologies Serge Tisseron, a-t-il alerté sur les écrans, ces « redoutables amis » que les confinements ont placés, malgré nous, au c?ur de nos vies. Et prodigué ses conseils pour limiter, de nouveau, l'usage de ces objets « aussi attractifs pour notre cerveau que les produits trop gras ou trop sucrés », qui nous font perdre « le goût pour la mesure ».

À LIRE AUSSIRevivez les conférences de Neuroplanète 2021

Un rééquilibrage salutaire, particulièrement pour les plus jeunes, dont l'éducation « modèle le cerveau » et [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles