Neuilly sa mère, sa mère ! (France 2) : pourquoi Rachida Brakni n'est plus au casting ?

·1 min de lecture

Denis Podalydès, Valérie Lemercier ou encore les jeunes Samy Seghir et Jérémy Denisty, tous on rempilé pour cette suite Neuilly sa mère, sa mère ! (2018), tous à l'exception de l'actrice Rachida Brakni. Celle qui n'est autre que la compagne à la ville de l'ancien footballeur Éric Cantona tenait le rôle de Djamila (la belle-mère de Charles) en 2009 dans Neuilly sa mère !. Mais pourquoi celle qui a partagé l'affiche de la série Le Voyageur avec son compagnon n'a-t-elle pas rejoint le casting de ce nouvel opus comme ses camarades de jeu ? Dans cette sympathique suite où, cette fois, c'est au tour de Charles de se plonger dans la banlieue où vit Samy, désormais étudiant, l'humoriste Sophia Aram a repris le rôle de Djamila et fait ainsi ses premiers pas au cinéma.

Dix ans après avoir conquis plus de 1,1 million de spectateurs français, Neuilly sa mère ! dévoilait donc sa suite. Mais Rachida Brakni ne pouvait retrouver son rôle de Djamila et participer à ce tournage en raison, certainement, de conflits d'agenda. En effet, l'actrice de 44 ans a été vue au casting du téléfilm Illégitime, inspiré d'une histoire vraie, en 2018, soit la même année que la sortie en salle de Neuilly sa mère, sa mère !. Sa remplaçante, l'humoriste Sophia Aram précisait à ce sujet au micro d'Europe 1 : "J'ai remplacé Rachida Brakni car elle ne pouvait pas être là". Elle ajoutait concernant ce changement de casting : "J'étais un peu intimidée à l'idée de remplacer Rachida Brakni". Mais bien qu'absente de cette (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Louise Bourgoin : pourquoi sa grande taille a parfois été un obstacle dans sa carrière
Ben Stiller : "les hommes s'améliorent avec l'âge", sa nouvelle coupe de cheveux aux Golden Globes charme les internautes
Chadwick Boseman : l'acteur gagne un Golden Globe à titre posthume, sa veuve en larmes
Gérard Depardieu se défend après sa mise en examen : "Je suis innocent et je n'ai rien à craindre"
France 2 déprogramme le film L'Ascension pour le remplacer par Brest/PSG