NEUF ANS DE PRISON POUR UN «LOUP BLANC» NÉONAZI

Libération.fr

Le tribunal correctionnel d’Amiens a condamné jeudi Jérémy Mourain, le chef du clan néonazi picard des «White Wolves», à neuf ans de prison, et a relaxé Serge Ayoub, son mentor, du chef de complicité de violences aggravées. Le jugement est légèrement plus clément que les réquisitions du procureur, qui avait demandé dix ans d’emprisonnement pour Jérémy Mourain, mais bien la relaxe pour Ayoub. Dix-huit prévenus comparaissaient à ce procès, pour organisation ou participation à un groupe de combat, association de malfaiteurs ou encore violences. photo AFP



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

La défense des handicapés par les handicapés
Enlèvement à Clermont Le père et le fils introuvables
Faudra-t-il le juger ?
Des médecins vent debout contre la très conservatrice Fondation Lejeune
Macron veut marcher dans les quartiers

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages