Nettoyants nocifs : les consommateurs doivent être "conscients qu'il y a des alternatives" à ce "qu'on leur propose sur le marché"

franceinfo
Isabelle Bossé, présidente du syndicat français des allergologues réagit à l'étude de 60 Millions de consommateurs qui dénonce la nocivité de certains produits nettoyants.

"Il faut privilégier les produits qui ont le moins d'allergènes possibles, le moins de composants possibles", a expliqué vendredi 12 avril sur franceinfo Isabelle Bossé, présidente du syndicat français des allergologues (Syfal), alors que 60 Millions de consommateurs met en garde contre la dangerosité des produits nettoyants dans un hors-série. Les sprays notamment censés purifier peuvent contenir six fois plus de composés organiques volatiles dans les pièces que la norme acceptable des polluants cancérigènes. "Il faut éviter les produits qui contiennent des isothiazolinones ou des methylisothiazolinones (…) qui sont des allergènes extrêmement puissants", précise Isabelle Bossé. Selon elle, "la solution" doit venir "des consommateurs. Il faut qu'ils soient conscients qu'il y a des alternatives aux produits qu'on leur propose sur le marché".

franceinfo : Tous ces produits nettoyants sont-ils pour vous une source d'inquiétude ?

Isabelle Bossé : Clairement. C'est une source d'inquiétude pour les consommateurs au quotidien. C'est aussi une source d'inquiétude pour les professionnels du nettoyage dont on ne parle pas assez souvent et qui sont en contact toute la journée huit heures par jour et qui sont les plus exposés. Dans ces produits nettoyants en particulier ceux qui sont en pulvérisation, les gouttelettes se mettent en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi