Netflix prédit la mort de la télévision linéaire "d'ici cinq à dix ans"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Netflix limite les dégâts. Après un premier trimestre 2022 éprouvant pour le leader du streaming, marqué par la perte de 200.000 abonnés - une première en dix ans - les résultats du deuxième trimestre, publiés mardi, étaient particulièrement attendus. Et ils sont moins catastrophiques que prévu. Car si la firme californienne avait prédit le départ de deux millions d'abonnés supplémentaires, elle a déploré au final la perte de 970.000 personnes entre fin mars et fin juin, soit moitié moins que prévu. Conséquence immédiate : l'action de Netflix a progressé de plus de 7% mardi à la Bourse de New-York.

Reed Hastings reste prudent

Netflix compte désormais 220,67 millions d'abonnés à travers le monde et conserve son leadership dans un univers concurrentiel fort, cerné par Amazon Prime Video - qui a opté pour une refonte de sa plateforme - et par Disney+. Reed Hastings, le co-fondateur et co-PDG de Netflix, a convenu lors d'une conférence téléphonique que "parler de succès quand on perdu un million" d'abonnés n'est pas "évident".

Si la baisse du nombre d'abonnés est moins pire que prévu, le chiffre d'affaires réalisé par la plateforme de SVOD au cours du second trimestre est lui inférieur aux attentes et s'élève à 7,97 milliards de dollars. Ce résultat est justifié par Netflix par un taux de change défavorable. Mais les bénéfices net s'avèrent meilleurs qu'anticipé, à 1,44 milliard de dollars. Ce trimestre en dents de scie a vu la firme...

Lire la suite


À lire aussi

France Télévisions s'accorde avec les producteurs français pour mieux contrer Netflix
Costa-Gavras intervient à la télévision grecque pour démentir sa mort
Séries : France Télévisions s'allie à la Rai et la ZDF pour contrer Netflix

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles