Netflix : dernier soir pour (re)voir ce film français engagé qui a fait pleurer tout le monde

Ce jeudi 30 juin 2022, plusieurs films disparaissent du catalogue Netflix.L'arnacoeur, Babysitting ou encore Public Enemies, tous font leurs adieux (pour le moment). Et ils ne sont pas les seuls. Tu n'as plus qu'un soir pour voir ou revoir 120 battements par minute. Un film qu'il ne faut surtout pas manquer !

120 battements par minute, un film engagé et bouleversant

Dans 120 battements par minute, le réalisateur Robin Campillo nous plonge en plein coeur d'Act Up-Paris, association militante de lutte contre le sida. Nous sommes au début des années 90 et depuis 10 ans déjà, le sida se propage sans que personne ne fasse grand chose. Nathan (Arnaud Valois) rejoint les rangs de l'association et y fait la rencontre de Sean (Nahuel Pérez Biscayart), un jeune militant séropositif qui a décidé de se battre pour faire connaître la maladie au plus grand nombre.

Un film tant prenant que bouleversant qui traite avec justesse et puissance le sujet délicat du Sida à travers le parcours de personnages vibrants. Porté par des acteurs au sommet, 120 battements par minute est certainement l'un des meilleurs films français de ces dernières années. Et si tu en doutes encore, sache qu'il a remporté pas moins de 6 César dont ceux du meilleur film, meilleur acteur dans un second rôle et meilleur espoir masculin et a reçu le Grand Prix du jury au Festival de Cannes.

Lire la suite


À lire aussi

Tintin : pas de film français en préparation, les ayants droits veulent une série sur Netflix
Netflix : il ne te reste que quelques jours pour (re)voir ce film d'horreur qui a traumatisé des millions de gens
Netflix : tu n'as plus que 15 jours pour (re)voir ce film de danse qui a marqué toute une génération

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles