Netflix dépasse les 200 millions d’abonnés payants dans le monde

·2 min de lecture

La pandémie et les confinements qui en ont découlé ont cloîtré les gens chez eux pendant une partie de l'année 2020. Résultat : à la maison, entre le télétravail et la gestion des enfants, il a bien fallu s'occuper et beaucoup ont choisi l'option télé. L'an dernier, Netflix, le leader des plateformes de streaming vidéo, a dépassé les 200 millions d’abonnés dans le monde, près de 204 millions très précisément en 2020. Un chiffre qui a immédiatement séduit les marchés puisque l'action Netflix a fait un bond de plus de 10 % à Wall Street mardi à la clôture de la Bourse.

Des abonnements record malgré une compétition féroce d’autres acteurs du streaming comme HBO Max, Apple TV+ et surtout Disney+.

Netflix a 37 millions de nouveaux utilisateurs pour l’année écoulée, dont 8,5 millions au quatrième trimestre aux États-Unis son principal marché, mais également dans le monde entier. Il conforte un bénéfice de 540 millions de dollars au quatrième trimestre.

En deux ans, le nombre d’abonnés a quasiment doublé passant de 111 millions début 2018 à plus de 203 millions donc fin 2020. Le prix des abonnements, fixé à quelque 10 dollars mensuels en 2018 a lui aussi grimpé d’un peu plus d’un dollar malgré la concurrence d'autres sites de streaming gratuits ou moins chers comme Disney+.

« Nous sommes très proches de parvenir à une trésorerie positive. Nous n'avons désormais plus besoin d'investissements extérieurs pour financer nos opérations au quotidien », s’est d’ailleurs félicité le groupe californien. Mais il ne compte pas s'arrêter là. Il a prévu, cette année, de diffuser jusqu'à 70 films avec de nombreuses stars et espère gagner 6 millions de nouveaux abonnés.

À lire aussi : Martin Scorsese consacre à l'écrivaine et humoriste Fran Lebowitz une mini-série sur Netflix

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles