Netflix et les autres plateformes vont devoir respecter de nouvelles règles en France, voici ce que ça va changer

·1 min de lecture

C’est un bouleversement dans le monde de l’audiovisuel. À partir du 1er juillet, les plateformes de vidéo à la demande par abonnement, Netflix en tête, seront obligées de dépenser une partie de leurs revenus en France dans la création de films et séries européennes. C’est la conséquence du décret sur les services de médias audiovisuels à la demande (dit SMAD), publié ce mercredi 23 juin au Journal officiel.

Cette nouvelle réglementation va modifier la façon dont les plateformes de streaming, qui ont pris une place importante dans le paysage médiatique et cinématographique, travaillent avec le secteur audiovisuel en France. Et cela aura aussi quelques conséquences pour les abonnés à Netflix, Amazon Prime, Salto ou encore Disney+.

À lire aussi — Les 10 films Netflix les plus populaires de l'histoire de la plateforme

“L’objectif du décret est de faire rentrer les services à la demande dans l’économie de financement de la création”, explique Philippe Bailly, président du cabinet NPA Conseil. L’idée est d’imposer aux plateformes de streaming des obligations similaires à celles des chaînes de télévision, gratuites et payantes, qui doivent déjà reverser une partie de leur chiffre d'affaires dans la création audiovisuelle (des séries, des téléfilms, des documentaires notamment) et cinématographique.

“C’est très bien, c’est une avancée fantastique et inespérée pour l’audiovisuel et le cinéma français”, estime Marc Le Roy, docteur en droit public et spécialiste du droit du cinéma. “Cela (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici pourquoi le champagne coûte si cher
Ces 5 menus ou produits McDonald's qui ont fait sensation en France et dans le monde
Vertigineux ou insolites, voici les 14 trains touristiques à prendre cet été
Vacances en France : les 10 plus belles plages de Bretagne où prendre le soleil cet été
Vacances en France : les 10 plus beaux villages de Bretagne à découvrir cet été

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles