Netflix attaqué en justice par une grande joueuse d'échecs géorgienne

·1 min de lecture

La Géorgienne Nona Gaprin-dachvili, 80 ans, première femme grand maître d'échecs de l'histoire, réclame cinq millions de dollars à Netflix, l'accusant d'avoir décrit sa carrière de manière "sexiste et dénigrante" dans sa série bestseller "Le jeu de la dame".

La série a été vue 62 millions de fois en 28 jours de diffusion.

Rusudan Maisuradze est l'avocate de la Géorgienne : "Cela fait huit mois que nous travaillons avec les partenaires américains. Nous avons été en contact avec Netflix pendant tout ce temps, nous leur avons proposé de s'excuser ou de corriger cette diffamation intentionnelle. Malheureusement, ils ont refusé".

Dans la série, Nona Gaprindachvili est présentée comme une joueuse russe et comme n'ayant jamais gagné une partie contre un homme. Or l'ancienne championne géorgienne affirme en avoir battu 28 au cours de sa carrière.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles