Netflix, Amazon, Disney… Les plateformes pourront diffuser des films plus récents

·1 min de lecture
Netflix pourra diffuser les films 15 mois après leur sortie, les autres plateformes, qui n'ont pas signé l'accord, au bout de 17 mois.
Netflix pourra diffuser les films 15 mois après leur sortie, les autres plateformes, qui n'ont pas signé l'accord, au bout de 17 mois.

Sujet brûlant depuis des années, la chronologie des médias en France vient d'être rénovée, ce qui permettra notamment à Canal+ et aux plateformes comme Netflix de diffuser des films plus rapidement après leur sortie au cinéma. L'accord a été conclu lundi 24 janvier 2022 sous l'égide du ministère de la Culture par une vingtaine d'acteurs dont des chaînes de télévision, des plateformes de diffusion sur Internet ou encore des producteurs. Il était très attendu, les règles actuellement en vigueur arrivant à échéance début février.

Principale conséquence pour le grand public : les nouveautés seront disponibles sur Canal+, financeur historique du cinéma français, six mois après leur sortie en salle, contre huit jusqu'à présent. Viendront ensuite les services de vidéo par abonnement, en fonction de leur contribution à la production : Netflix pourra diffuser les films 15 mois après leur sortie, les autres plateformes, qui n'ont pas signé l'accord, au bout de 17 mois. Elles passent devant les chaînes de télévision gratuites, ces dernières diffusant toujours les films 22 mois après la sortie en salle.

À LIRE AUSSICinéma français : les vrais montants investis par Canal+ et les autres

« Parvenir à un accord relevait de la mission impossible […], mais toutes les parties prenantes ont réalisé qu'il fallait surmonter les querelles de chapelles étant donné les difficultés », s'est réjouie la ministre, après la signature de l'accord. La chronologie des médias a pour objectif [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles