Netanyahu menace de "destruction" ceux qui appellent à l'anéantissement d'Israël

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le 23 avril 2017 à Jérusalem

Jérusalem (AFP) - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a menacé dimanche de "destruction" ceux qui appellent à la "destruction" d'Israël, à la veille de la journée annuelle de commémoration de la Shoah.

"L'Iran et l'Etat islamique veulent nous détruire et la haine des juifs est dirigée aujourd'hui contre l'Etat juif", a affirmé M. Netanyahu au mémorial Yad Vashem à Jérusalem, se référant notamment à l'organisation jihadiste.

"Ceux qui menacent de nous détruire prennent le risque d'être détruits", a martelé le Premier ministre. "De peuple sans défense, nous sommes devenus un Etat avec une capacité défensive parmi les plus fortes au monde", a-t-il ajouté.

Israël est le plus farouche détracteur de l'accord conclu en 2015 entre les grandes puissances et l'Iran au sujet du programme nucléaire de Téhéran, qui selon le gouvernement israélien vise en premier lieu à menacer l'Etat hébreu de destruction.

Six rescapés de la Shoah ont allumé des flambeaux à la mémoire des six millions de juifs tués par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945).

La vie se figera en Israël pendant deux minutes lundi à 10H00 (07H00 GMT), au son lugubre des sirènes, en mémoire des victimes juives du nazisme.

Toutes les chaînes de radio et de télévision israéliennes diffusent depuis dimanche après-midi des témoignages, des documentaires et des films sur le génocide.

Plus de 213.000 rescapés de la Shoah vivent en Israël en 2017, dont une grande partie vit en dessous du seuil de pauvreté, selon les organisations d'aide aux rescapés.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages