Nestlé admet qu'une majorité de ses produits ne sont pas bons pour la santé

·1 min de lecture
(Photo: FABRICE COFFRINI via Getty Images)
(Photo: FABRICE COFFRINI via Getty Images)

ALIMENTATION - Nestlé, “Good food, Good Life”, un slogan bien ficelé qui aurait besoin d’une petite révision. Dans une note interne révélée par Financial Times, les dirigeants de Nestlé reconnaissent eux-mêmes que la majorité (60%) de leurs produits ne répondent pas à “la définition de santé” et que “certaines de nos catégories ne seront jamais saines”, quelle que soit la façon dont le groupe les reformule.

Selon les informations du journal britannique, le numéro un mondial de l’agroalimentaire admet ne réaliser que 37% de son chiffre d’affaires avec des produits atteignant le seuil de bonne qualité nutritionnelle. Précisément, cela signifie que seulement 37 % des produits vendus, hors nutrition infantile, café, aliments pour animaux et compléments nutritionnels, ont obtenu une note supérieure à 3,5 sur 5 au regard de l’échelle de qualité nutritionnelle australienne. Sur le modèle du NutriScore Français, cette note équivaut à un C.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Environ 96% des boissons, hormis le café, ne parviennent pas à atteindre ce stade réputé “sain”. C’est aussi le cas de 99% de la marchandise des segments glace et confiserie. Parmi les produits Nestlé les plus “malsains”, on retrouve la San Pellegrino aromatisée à l’orange, qui contient plus de 7 grammes de sucre par 100 ml. Le Nesquik fraise, qui contient 14 g de sucre dans une portion de 14 g. Sans surprise, l’eau et le lait Nestlé arrivent en tête des aliments les plus sains.

Un repositionnement de stratégie

Face à ces chiffres, Nestlé a déclaré son envie de modifier sa stratégie concernant ses produits alimentaires.&n...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles