"Ce n'est pas très loyal" : comment PPDA a réagi à l'enquête du Parisien

·1 min de lecture

Lorsqu'il s'est penché sur les accusations de viols ciblant Patrick Poivre d'Arvor, Jean-Michel Décugis a tout fait pour entrer en contact avec l'ex-visage du JT de TF1. Le tout pour avoir sa version des faits, d'abord racontés par Florence Porcel, dans le cadre de son enquête pour le quotidien Le Parisien, co-écrite avec Jérémie Pham-Lê. Après avoir tenté sa chance à cinq reprises par téléphone, comme il l'a confié dans le podcast Code Source ce lundi 22 février, ce n'est finalement qu'à travers quelques messages qu'il a pu brièvement s'entretenir avec le principal concerné, celui-ci ne cachant pas son mécontentement. "Il nous répond trois heures plus tard en nous disant qu'on ne lui donne pas assez d'éléments et que ce n'est pas très loyal."

Informé des accusations de viols pesant contre lui - pour des faits en partie prescrits qui dateraient de 2004 et de 2009 - Patrick Poivre d'Arvor redirige Jean-Michel Décugis et Jérémie Pham-Lê vers son avocat. Ce dernier s'est contenté d'affirmer qu'"il répondra d'abord aux questions de la justice et que cette affaire ne s'étalera pas dans les médias." Quelle ne fut pas sa surprise lorsque Le Parisien a annoncé que son client est sous le coup d'une enquête préliminaire pour "viols" dans un article qui continue de faire couler l'encre. Laconique face aux journalistes qui ont tenté de le joindre, l'ancien présentateur phare de la première chaîne s'est montré plus catégorique à la suite de la publication de leur propre enquête. Mis en cause, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Le confinement est la mesure la plus médiévale qui soit" : Gilles-William Goldnadel ne mâche pas ses mots
Le saviez-vous ? Le YouTubeur Carlito est le fils de Guy Carlier
Mort de Caroline Flack, ex du prince Harry : un an après, sa famille se confie
Marilou Berry : cette étrange remarque à la naissance de son fils
« Ils ne l’ont pas vu venir » : Harry et Meghan Markle pris de court par Elizabeth II