Publicité

« Ce n'est pas simple de faire un gouvernement », commente Élisabeth Borne

Trente jours après sa démission et son départ de Matignon, Élisabeth Borne a tenu sa promesse, jeudi, après les révélations de Ouest-France. L’ancienne Première ministre a repris son poste de députée chez elle, dans le Calvados. Interrogée sur le remaniement ministériel en cours de Gabriel Attal, elle a préféré « ne pas commenter la composition du Gouvernement. Cela ne vous surprendra pas ». Avant de finalement partager son opinion aux médias et aux personnes présentes au marché de Vire.

À lire aussi « Borne again » : comme un air de Renaissance ?

« Il y a des équilibres géographiques, évidemment. Il faut s'assurer de la parité, il y a des sensibilités différentes. Tout ça peut prendre un certain temps. Ce n’est pas simple de faire un gouvernement », a-t-elle affirmé. L’ancienne cheffe du Gouvernement a fait référence au remaniement ministériel, ayant suivi sa démission. Le dénouement pourrait avoir lieu jeudi, près d’un mois après la nomination du nouveau Gouvernement. Des ministres délégués ou secrétaires d'État devraient être nommés.

Un retour dans l’hémicycle mardi

La composition du nouveau Gouvernement reste inconnue à cette heure. Pour le moment, seul François Bayrou a assuré, avoir refusé un poste. Pressenti pour récupérer le portefeuille de l’Éducation nationale, le président du MoDem a décliné le ministère des Armées, après sa relaxe dans l'affaire des assistants parlementaires de son parti.

Après dix-neuf mois à Matignon, Élisabeth Borne peut officiel...


Lire la suite sur LeJDD