«Ce n'est pas ce qu'on nous a annoncé» : à Batz-sur-Mer, la désillusion des éoliennes en mer

Il doit produire 20% de l'électricité du département. Avec ses 80 éoliennes de 200 mètres de haut, le parc offshore de Saint-Nazaire , premier du genre en France, sera mis en service à la fin de l'année 2022. Une bonne nouvelle qui devrait booster la production électrique de l'éolien en France , le vent étant plus fort et plus régulier en mer que sur terre. Mais les habitants de Batz-sur-Mer en Loire-Atlantique grimacent. Situé à seulement 12 kilomètres de la côte, le parc éolien gâche leur vue sur la mer.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Des éoliennes bien visibles

"Ce qu'on aime, c'est l'immensité de l'océan, l'horizon avec la courbe de la terre, le panorama", explique Christian, qui s'est installé dans la commune il y a quelques années. Mais la vue dégagée qu'il avait est désormais entravée par les éoliennes du parc offshore. Par temps clair, on ne voit désormais que cela, pointe du doigt les habitants.

LIRE AUSSI >>Éolien : Emmanuel Macron attendu à Saint-Nazaire pour l'inauguration du premier parc en mer français 

Contrairement à ce qui avait été annoncé au début du projet, les éoliennes ne se fondent pas vraiment dans le paysage. "On les prend vraiment pleins les yeux", explique l'adjoint à l'urbanisme et à l'environnement, Bruno Schmit. "Ce n'est pas ce qu'on nous avait annoncé. On nous avait expliqué qu'elles seraient aussi fines qu'une allumette qu'on tend au bout de ses doigts. Ce n'est pas du tout le cas. Et désormais, on se ret...


Lire la suite sur Europe1