"Ce n'est pas le premier malaise..." : Après la chute de François dans Koh-Lanta, une aventurière balance (EXCLU)

Depuis la saison dernière, les fidèles téléspectateurs ont rendez-vous le mardi et non le vendredi sur TF1 pour suivre Koh-Lanta. Hier, le 10 mai 2022, la chaîne diffusait alors un nouvel épisode de cette édition du Totem maudit. La soirée, toujours animée par Denis Brogniart, a été marquée par l'élimination au conseil d'Anne-Sophie. Mais ce n'est pas tout : sur le camp, François a fait un malaise. Le corps du pompier de l'aventure a lâché alors qu'il se tenait debout. Un événement qui n'est pas isolé, comme le raconte l'éliminée de la semaine en exclusivité pour Purepeople.com.

Que s'est-il passé pour que le solide François tombe d'un coup d'un seul sur le sable ? D'après sa camarade Anne-Sophie, c'est un manque d'énergie combiné à une fatigue physique qui est à l'origine de cette chute. "François avait passé beaucoup de temps à la mer pour pêcher des poissons. Ça prend énormément d'énergie. Et là il arrive au bout du bout, explique la femme du footballeur professionnel Anthony Mounier. Un peu comme tout le monde : on commence à être des zombies, c'est de plus en plus compliqué. Au moindre effort, ça tangue."

Cette forte tête de l'ancienne équipe rouge n'est pas le seul à avoir fait un malaise en plein tournage. "Ce n'est pas le premier malaise. On tombe tous un peu. Surtout les garçons, quand ils se lèvent le matin ça balance un...

Lire la suite


À lire aussi

Laure (Mariés au premier regard 2021) dans le mal : appel à l'aide à l'experte après le tournage (EXCLU)
Elodie (Koh-Lanta 2021) a cru s'être fêlé le pubis après la chute : "Ça aurait pu être plus grave..." (EXCLU)
Cécile (Mariés au premier regard) distante avec Alain après le mariage : elle s'explique (EXCLU)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles