"Ce n'est pas une menace !" : Marlène Schiappa défend Gérald Darmanin bec et ongles

·1 min de lecture

Loyale et combative, Marlène Schiappa a défendu vivement Gérald Darmanin ce mardi 1er juin au micro des Grandes Gueules, sur RMC. Elle est revenue à cette occasion sur la polémique entre le ministre de l'Intérieur et Audrey Pulvar, et a défendu celui qui est, après tout, son supérieur au gouvernement. La tête de liste de gauche en Île-de-France avait critiqué la manifestation des policiers devant l'Assemblée Nationale le 19 mai, à laquelle Gérald Darmanin avait assisté, "une image assez glaçante", selon elle. Le ministre avait annoncé déposer plainte pour diffamation contre la candidate, avant de se rétracter devant l'ampleur de la controverse. Pour la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, Gérald Darmanin est "dans son rôle quand il défend les forces de l'ordre". Elle s'offusque quand Olivier Truchot suggère que "menacer une adversaire politique, c'est quand même limite non ?" . Pour la ministre, "Ce n'est pas une menace", elle le martèle à plusieurs reprises. "Alors je suis pas du tout d'accord avec les termes que vous utilisez. C'est pas une question de menace. Qui menace qui dans cette affaire ?" va-t-elle jusqu'à asséner. La candidate aux élections régionales à Paris refuse même de prendre en compte la notion de "libre expression", ou le contexte de la campagne électorale dans lequel se déroule la polémique, mise en avant par le journaliste : "La campagne politique, elle n'autorise pas tout."

Car pour Marlène Schiappa, l'important est de soutenir les forces de l'ordre, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Jenifer revient avec une belle surprise, après des mois de silence
"La vie a une fin" : Axel Kahn émouvant sur son combat contre le cancer
VIDÉO - "C'est sorti de son univers !" : le regret de Jean-Jacques Bourdin à propos de son fils
VIDÉO - "La flamme est toujours là" : Sylvie Vartan n'oubliera jamais Johnny Hallyday
Ici tout commence : qui est Mikaël Mittelstadt, alias Greg ?