"Ce n'est pas une fierté, mais ce n'est pas une honte non plus", témoigne Laurent Chu, premier patient Covid-19 identifié en France

Solenne Le Hen
·1 min de lecture

C'était le 24 janvier 2020, il y a tout juste un an. La France identifiait son premier cas de patient contaminé par la Covid-19, le premier d'une longue liste. Il s'agit d'un habitant de Bordeaux qui a accepté de parler à quelques médias dont franceinfo.

Le premier test PCR positif

Laurent Chu, 49 ans, Bordelais d'origine chinoise, habite en France depuis vingt ans. Il est originaire de Wuhan, le berceau de l'épidémie, et travaille à la Chambre d'agriculture de Bordeaux où il conseille les viticulteurs qui souhaitent exporter leur vin en Chine. À son retour d'un voyage en Chine justement, le 24 janvier 2020, Laurent Chu est fiévreux, il tousse. Il appelle SOS Médecins et il est transféré à l'hôpital de Bordeaux. C'est là qu'il est identifié "premier cas de Covid en France".

Depuis, on sait qu'en fait Laurent Chu n'était pas la première personne infectée dans le pays. L'épidémie circulait déjà à bas bruit depuis plusieurs semaines dans différentes régions. Des pneumonies mystérieuses, inexpliquées, avaient été recensées. Mais ce patient bordelais est en tout cas le premier officiellement repéré par test PCR.

"Je préfère être champion de ski que premier cas Covid"

Ce conseiller commercial s’est jusqu’ici peu exprimé publiquement. Laurent Chu n’est pas à la recherche d’une médiatisation effrénée, il reconnaît d’ailleurs avec (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi