“Ce n'est pas exclu” : Jean-François Delfraissy met les pieds dans le plat chez Sonia Mabrouk

·1 min de lecture

La campagne pour une troisième dose de vaccination se précise. Ce mardi 24 août 2021, le ministère de la Santé a précisé les modalités pour recevoir cette troisième dose de vaccin à ARN messager, qui concerne donc les personnes de plus de 65 ans et les personnes à très haut risque de forme grave de Covid-19. Invité au micro de la matinale d’Europe 1 ce jeudi 26 août, Jean-François Delfraissy a expliqué être favorable à cette troisième dose, qui suscite de nombreuses interrogations.

Face à Sonia Mabrouk, Jean-François Delfraissy a affirmé être “l’exemple type”, lui qui est âgé de plus de 70 ans et qui a été vacciné pour la première fois le 4 janvier. “Donc j’ai une apparition progressive d’une sorte de diminution de la réponse vaccinale”, explique le président du conseil scientifique, en précisant que plusieurs études attestent ses dires. “C’est logique pour les populations les plus âgées et les plus fragiles, qu’on leur fasse un rappel”, ajoute-t-il. Quant au reste de la population, Jean-François Delfraissy pense que l’âge prérequis pourrait diminuer. Le médecin spécialisé dans l'immunologie prend exemple sur Israël, qui a abaissé à 30 ans l’âge pour recevoir une troisième dose de vaccin. “Il n'est pas exclu qu'on aille vers un rappel sur une population plus globale”, termine-t-il.

La veille, mercredi 25 août, Jean-François Delfraissy avait répondu aux questions de Thomas Sotto, sur le plateau de Télématin, sur France 2. Le président du conseil scientifique avait encouragé les (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Qui est Maud Windsor, la petite nièce d'Elizabeth II avec qui le prince George fera sa rentrée ?
"Une sanction financière" pour les antivax ? Martin Blachier n'y va pas de main morte
Le saviez-vous ? Christelle (Koh-Lanta) a été en couple avec un célèbre animateur de TF1
PHOTO - Kitty Spencer : après un mariage très glamour, la nièce de Diana met le cap sur un lieu paradisiaque !
“Le pass sanitaire, c'est très gênant” : Martin Blachier interpelle Emmanuel Macron

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles