"On n'en peut plus ! Foutez-nous la paix !" : le gros coup de gueule d'Alain Marschall

·1 min de lecture

Les coups de gueule se succèdent en pleine crise sanitaire. À la suite des différents confinements et couvre-feux, nombreuses ont été les voix à s'élever médiatiquement pour manifester leur mécontentement quant aux décisions prises par le gouvernement, telles que la fermeture des lieux culturels par exemple. Ce mercredi 24 février, c'est un autre sujet qui a cristallisé la colère du journaliste Alain Marschall dans l'émission Les Grandes Gueules sur RMC. Il a exprimé sa lassitude face aux interdictions lancées en réaction aux scènes de rassemblements de Français profitant des premiers beaux jours. "On n'en peut plus ! Foutez-nous la paix", a-t-il notamment déclaré.

Alain Marschall réagissait à la décision de la préfecture de police de prendre un arrêté interdisant la consommation d'alcool, entre 11 heures et 18 heures, sur la voie publique, rue de Buci et Place de la Contrescarpe, respectivement dans le sixième et le cinquième arrondissement de Paris. "Tout ça c'est des contradictions. On a fermé les bars, les restaurants depuis octobre, mais on voit que le virus continue de cavaler avec nous. À la maison, en famille...", a observé le journaliste, qui a eu la Covid-19, avant de poursuivre son propos : "Tu ne peux pas non plus empêcher tout. On a besoin de vivre. On a besoin de sortir, c'est vital. Se retrouver dans la rue à 4-5, c'est normal. On en a besoin. Repasser de nouveau par une interdiction... C'est insupportable. [...] Tu ne peux pas uniquement rester à aller bosser et (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"On n'est pas payés", Mimie Mathy agacée des rumeurs sur les Enfoirés
Charlotte Gainsbourg "collée" au cadavre de Serge Gainsbourg : son récit bouleversant
Le futur chef de l'Elysée est prévenu : Brigitte Macron sait ce qu'elle veut au menu !
Le saviez-vous ? Le prince Philip a vécu en France
Flashback - Quand Carla Bruni recevait Dany Boon à l'Elysée... une bière à la main