"On n'en parle pas entre nous d'habitude" : portrait croisé de deux électrices américaines

Claude Guibal
·1 min de lecture

L'une est brune, l'autre blonde. Devant elles, des mugs de café et derrière, leurs enfants qui jouent sous les arbres rouges et jaunes. Elles ont posé leurs masques sur la table. "Nos enfants sont proches, mais nous, on n'est pas vraiment d'accord sur tout", décrit l'une, "Et on n'en parle pas entre nous d'habitude."

Voter, elles vont le faire toutes les deux, l'une pour les Démocrates, l'autre pour les Républicains. "Ce qui m'importe, ce sont les droits civiques, mais aussi la gestion de l'épidémie de Covid, l'environnement aussi et le réchauffement climatique", liste la première. "Pour moi le plus important, c'est le droit à la vie'" ajoute la seconde, "Je vote pour garantir l'égalité des droits de la conception à la mort naturelle."

Troublées face à la récente violence aux États-Unis

Les violences de ces derniers mois, la mort de Georges Floyd, les manifestations, et les émeutes les inquiètent."Je pense que nous devrions juste un peu nous poser, ralentir", commence l'une, "Beaucoup de problèmes viennent du fait qu'on veut faire des changements trop radicaux."

"Je crois que nous avons un racisme systémique et que les gens sont en colère et bouleversés, à juste titre", abonde son amie, "Je ne crois pas à la violence ou aux émeutes, mais les gens veulent du changement et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi