Seine-et-Marne : une fillette de 3 ans grièvement blessée en tombant du 5e étage à Nemours

Sylvain Deleuze
Nemours, rue Cézanne. Une fillette de 3 ans est tombée du 5e étage d’un immeuble de la rue Cézanne. Son pronostic vital est engagé

Un gardien et des habitants ont tendu une couette pour amortir la chute de l’enfant, tombée ce jeudi après-midi du balcon de son appartement à Nemours où elle se trouvait seule.


«C’est une histoire de fou», confie un policier. Des riverains de la rue Cézanne, à Nemours, ont eu un réflexe incroyable. Ce jeudi, vers 15 h 30, plusieurs habitants du quartier Mont-Saint-Martin ont réussi à amortir la chute d’une fillette de 3 ans, tombée d’un balcon du 5e étage, en tendant une couette. Evacuée par hélicoptère vers l’hôpital Necker à Paris avec un pronostic vital engagé, l’état de la fillette serait plus rassurant ce jeudi soir.

Alerté par des témoins qui ont aperçu l’enfant sur le balcon, Rachid, le gardien, n’a pas réfléchi. «J’ai récupéré une couette auprès d’un habitant, puis avec trois femmes et deux hommes, nous avons attendu qu’elle tombe», explique cet homme, encore sous le choc. « Il y a eu un vrai réflexe et beaucoup de solidarité», explique Caroline Portier, directrice du service clientèle, du bailleur social, Val-de-Loing Habitat, gérant la résidence des Noisetiers, où vit la famille.

«Sans cela, elle serait très certainement morte»

«Cela a duré de très longues minutes car la fillette serait d’abord montée sur une chaise puis est redescendue avant de remonter et de tomber», décrit Caroline Portier.

Sa chute a bien été amortie par la couette. «Sans cela, elle serait très certainement morte», décrit un officier qui comptait signaler leur geste héroïque auprès de la mairie. «J’ai entendu un cri. Je suis sortie sur le balcon et j’ai vu plein de monde en bas», raconte une voisine.

Policiers et pompiers sont alors arrivés pour prendre en charge la victime. Une fois la porte de l’appartement enfoncée, les forces de l’ordre n’ont trouvé personne à l’intérieur. Selon les premiers éléments de l’enquête, sa mère était partie plus tôt dans la journée avec un autre de ses enfants afin de le conduire à l’hôpital. Le père serait en voyage à l’étranger.

Tragique coïncidence : la (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Saint-Pierre-lès-Nemours : « Ce cratère en plein milieu, c’était impressionnant ! »
Souppes-sur-Loing : le voleur présumé interpellé alors qu’il forçait un volet
Nemours : c’est parti pour la 7e édition du salon du chocolat et des gourmandises
Souppes-sur-Loing : condamnés pour avoir braqué des automobilistes
Darvault : l’usine Friatec va fermer ses portes

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages