"Nemo, tu es le meilleur": la Suisse ravie après son triomphe à l'Eurovision

Des supporters laissent éclater leur joie dans le nord-ouest de la Suisse à Bienne, ville natale de l'artiste Némo qui a remporté l'Eurovision, le 12 mai 2024 (Fabrice COFFRINI)
Des supporters laissent éclater leur joie dans le nord-ouest de la Suisse à Bienne, ville natale de l'artiste Némo qui a remporté l'Eurovision, le 12 mai 2024 (Fabrice COFFRINI)

"Nemo, tu es le meilleur!" la ville de Bienne et la Suisse tout entière ont explosé de joie dimanche soir quand l'enfant du pays a gagné l'Eurovision, avec sa chanson "The Code", offrant au pays alpin sa troisième victoire à ce concours.

Bienne, ville de 55.000 habitants dans le nord-ouest de la Suisse, a promis un retour triomphal à Nemo Mettler, 24 ans, dont la chanson très personnelle décrypte la réalisation d'être une personne non binaire.

"Nemo, you are the best! (en anglais dans le texte, NDLR) Tu l’as fait! Tu as gagné la finale de l'Eurovision! Ton enthousiasme et ta performance authentique ont convaincu tout le monde!" a exulté la municipalité sur le réseau social X.

"Toutes nos félicitations! Ta ville de Bienne est extrêmement fière de toi: BRAVO et MERCI! Tu as porté haut les couleurs de Bienne dans le monde entier! Nous nous réjouissons de célébrer bientôt ta victoire à Bienne lors d'une réception officielle publique", a-t-elle ajouté.

- "Ouverture d'esprit" -

Egalement connue sous son nom allemand, Biel, Bienne est la plus grande ville bilingue du pays et le cœur de l'industrie horlogère suisse.

Assis sur des bancs et des tables entourés de food trucks sur la rue du Général Dufour, plusieurs centaines de personnes ont suivi la finale du concours sur un écran géant, autour d'une bouteille de vin ou d'une bière, dans la chaleur du samedi soir. Quand est venu le tour de Nemo de chanter, beaucoup ont grimpé sur les bancs et ont accompagné la chanson en agitant des drapeaux suisses.

Quand le vote des 37 pays a commencé et que Nemo a pris un départ fulgurant, l'ambiance est devenue électrique, jusqu'au triomphe final devant le favori croate.

"La Ville de Bienne est fière de Nemo et de sa carrière, qui a débuté dans les établissements de formation et les institutions culturelles" de la ville, a écrit la municipalité sur son site internet.

"Dans différentes interviews et vidéos réalisées en amont de la compétition, Nemo a régulièrement laissé entendre à quel point la simplicité et l'ouverture d'esprit de la ville bilingue de Bienne avaient inspiré et influencé positivement son parcours culturel", a-t-elle souligné.

- Comme un poisson dans l'eau -

"Félicitations Nemo pour cette folle victoire! Un coup de projecteur sur vos multiples talents et une reconnaissance de votre personnalité empreinte d'exubérance, de sensibilité, d'intimité et d'audace", a affirmé sur X la ministre suisse de l'Intérieur, Elisabeth Baume-Schneider.

Jeudi, le cinéma Rex de Bienne avait projeté en direct de Malmö la deuxième demi-finale, pour la plus grande joie d'Eli Schewa Dreyfus, l'ancienne professeur de chant de Nemo, présente dans le public.

"Il était comme un poisson dans l'eau sur scène", a-t-elle raconté à la télévision RTS. "Il a chanté des choses a quatre voix sans problème (...) Il était tellement et naturellement doué sur scène".

Avant de conquérir l'Eurovision, Nemo s'est produit au théâtre municipal de Bienne et au festival Lakelive, se rappelle Glenda Gonzalez Bassi, directrice de la formation, de la culture et des sports à la mairie.

"La carrière et le talent de Nemo sont remarquables et uniques, un exemple parfait de la diversité et de l'ouverture de la culture biennoise", a-t-elle déclaré. "Nemo crée et évolue librement entre la culture classique, alternative et populaire. Un merveilleux exemple de la culture inclusive et dynamique dont nous sommes fiers à Bienne", a ajouté la fonctionnaire.

C'est la troisième fois que la Suisse gagne l'Eurovision. Lys Assia avait remporté la toute première édition en 1956 avec "Refrain", et la Canadienne Céline Dion avait triomphé en 1988 sous les couleurs helvétiques avec "Ne partez pas sans moi". L'Eurovision n'impose pas que le candidat ait la nationalité du pays qu'il représente.

Comme le veut la tradition, la Suisse accueillera le concours l'année prochaine.

En 1956, la Suisse avait accueilli la première édition au Teatro Kursaal de Lugano, mais avait refusé de recommencer l'année suivante magré la victoire de sa représentante. En 1989, l'événement avait eu lieu au Palais de Beaulieu à Lausanne.

bur-rjm/roc/ib