Nelson Monfort et sa femme Dominique amoureux : apparition remarquée du couple à Roland-Garros

Le premier tout de Roland-Garros s'est déjà clôturé mardi 24 mai 2022. Au programme de la journée, Jo-Wilfried Tsonga a fondu en larmes en mettant fin à sa carrière après un ultime match de tennis, la légende Gilles Simon s'est qualifié pour la suite et Benoît Paire a essuyé une nouvelle défaite. Et comme chaque journée depuis le début de la compétition, les people étaient nombreux à s'installer en tribunes pour assister aux rencontres sur terre battue mais aussi à faire un tour dans le fameux village de Roland-Garros.

Les photographes de l'événement sportif ont notamment immortalisé l'arrivée de Nelson Monfort, présent aussi bien pour le plaisir que pour le travail car comme d'ordinaire, il doit recueillir les réactions des joueurs et des joueuses au bord des courts pour France Télévisions. Le journaliste et commentateur incontournable de 69 ans était accompagné pour l'occasion de sa femme Dominique, avec qui il est marié depuis déjà 35 ans. (Voir notre diaporama). Et malgré les années qui passent, leur complicité est toujours aussi évidente. "Elle est mon socle, ça ne s'arrêtera pas, c'est extraordinairement rare", confiait-il au sujet de l'amour de sa vie lors d'une interview pour le magazine Ici Paris, paru le 30 septembre 2020.

Pour rappel, Dominique et Nelson Monfort ont accueilli deux filles : Isaure (36 ans) et Victoria (33 ans). Et ils sont même devenus grands-parents. Leur fille...

Lire la suite


À lire aussi

Carla Bruni en nuisette, au bras de Nicolas Sarkozy : apparition remarquée du couple à Cannes
Faustine Bollaert de sortie avec son mari Maxime Chattam : le couple radieux et amoureux pour une rare apparition
Vincent Perrot et sa femme Virginie : apparition rare et surprise du couple à Cannes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles