Neil Young menace de quitter Spotify, qui "diffuse de fausses informations sur les vaccins" contre le Covid-19

·2 min de lecture

L'artiste dit à la plateforme de choisir entre lui et Joe Rogan, un podcaster qui, selon lui, diffuse de fausses informations sur les vaccins contre le Covid-19.

Neil Young demande à Spotify de retirer sa musique, accusant la plateforme de soutenir la désinformation. Dans une lettre ouverte publiée sur le site Rolling Stone, l'artiste dit qu'il faudra choisir entre lui et Joe Rogan, un podcaster qui, selon lui, diffuse de fausses informations sur les vaccins contre le Covid-19.

"Je fais cela parce que Spotify diffuse de fausses informations sur les vaccins – ce qui pourrait causer la mort de ceux qui croient cette désinformation qu'ils propagent. Veuillez agir immédiatement, aujourd’hui, et me tenir au courant de votre calendrier".

Joe Rogan est l'animateur de "Joe Rogan Experience", qui est actuellement le podcast le plus écouté dans le monde sur Spotify. L'homme a signé un contrat de 100 millions de dollars en 2020 avec la plateforme pour lui assurer l'exclusivité de son émission.

"Une influence considérable"

Le mois dernier, 270 médecins, scientifiques et professionnels de la santé ont signé une pétition demandant à Spotify de mettre en œuvre une politique de lutte contre la désinformation en raison des "antécédents de désinformation en matière de radiodiffusion, en particulier en ce qui concerne la pandémie de COVID-19". Joe Rogan, pointé du doigt pour avoir relayé des théories conspirationnistes, y est cité.

"Avec environ 11 millions d’auditeurs par épisode, Joe Rogan Experience, qui est proposé exclusivement sur Spotify, a une influence considérable. Spotify a la responsabilité d’atténuer la propagation de la désinformation sur sa plateforme, bien que l’entreprise n’ait actuellement aucune politique de désinformation", a poursuivi la star. "Je veux que vous fassiez savoir à Spotify immédiatement, AUJOURD’HUI, que je veux que toute ma musique soit retirée de sa plateforme… Ils peuvent avoir Rogan ou Young. Mais pas les deux".

Ce n’est pas la première fois que Neil Young retire sa musique de Spotify. En 2015, le rockeur avait quitté toutes les plateformes en guise de protestation contre la faible qualité audio du streaming. "Je n’ai pas besoin que ma musique soit dévaluée par la pire qualité de l’histoire de la radiodiffusion et toute autre forme de distribution", avait-il indiqué. "Je ne suis pas à l'aise à l'idée de permettre que cela soit vendu à mes fans. Ce n'est pas bon pour ma musique". Il avait fait son retour en 2016.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Charlie Puth affirme avoir créé la majorité de son album sur TikTok

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles