Neil Ferguson, un des architectes du confinement britannique, démissionne après l'avoir enfreint

·1 min de lecture
*
*

Faites ce que je dis, pas ce que je fais... L’anecdote fait la une de nombreux journaux britanniques ce 6 mail. Neil Ferguson, épidémiologiste star du pays, a démissionné la veille du comité scientifique du gouvernement du Premier ministre Boris Johnson.

D’après des révélations du journal The Daily Telegraph, le professeur Ferguson aurait enfreint les règles de confinement. A ”au moins deux reprises”, précise le quotidien conservateur,une femme de 38 ans a traversé Londres depuis son domicile, au sud de la capitale, pour ”passer du temps” avec le scientifique. Problème, Neil Ferguson est en quelque sorte l’architecte du confinement au Royaume-Uni. Il fait partie des scientifiques qui ont encouragé le gouvernement britannique à prendre des mesures strictes de confinement fin mars, jusqu’alors plutôt partisan d’un certain ”laisser faire” face au virus. Les chercheurs de l’équipe qu’il dirigeait avaient notamment estimé que le coronavirus pourrait tuer environ 250.000 personnes au Royaume-Uni si le gouvernement ne prenait pas de mesure de distanciation des citoyens.

Lire la suite