Neige : des paysages féeriques mais une circulation compliquée

La neige tombée durant la nuit du mardi 9 au mercredi 10 février a transformé les paysages bretons en cartes postales féeriques. Des remparts de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) sous la neige au Mont-Saint-Michel (Manche) cerné par un semblant de banquise en passant par le château de Combourg (Ille-et-Vilaine) et son ambiance inhabituellement ouatée, le spectacle était au rendez-vous. Toute la campagne bretonne a été recouverte de 10 à 15 centimètres de neige. "Ce silence aussi, cette impression de paix", commente une Bretonne, qui a passé la matinée à immortaliser les paysages en photo. De nombreux routiers bloqués Cette joie n’a pas été partagée par tous. De nombreux routiers ont été bloqués, comme sur l’autoroute A10 près d’Orléans (Loiret). Ils ont été arrêtés à 3 heures du matin sur décision préfectorale et n’ont pu repartir que durant l’après-midi. "Je suis arrivé ce matin à cinq heures, ça commençait déjà à bouchonner à Orléans, et on ne s’en sort plus", commente l’un d’eux, agacé. À Paris, la journée a elle aussi été divisée entre ravissement et complications. Si les ponts enneigés et la Tour Eiffel revêtue de blanc ont charmé les passants, la circulation a été compliquée dans la capitale, notamment pour les deux-roues.