Nehuda harcelée par des internautes "consanguins" et "fous furieux", elle prend une décision radicale

Nehuda critiquée pour avoir dévoilé ses enfants

Après avoir accouché de son deuxième enfant avec Ricard Pinto en avril dernier, Nehuda a récemment profité de ses réseaux sociaux pour partager sa nouvelle vie de famille et le bonheur ressenti. Malheureusement, comme elle vient de l'annoncer, cette ouverture avec son public va déjà prendre fin.

La raison ? Alors qu'elle mettait régulièrement en avant ses enfants, comme peut le faire Nabilla par exemple, l'ex-candidate de télé-réalité a été prise à partie par quelques internautes qui n'ont pas arrêté de critiquer ses posts et le manque d'intimité réservé à sa fille Laïa et son fils Laël.

La star en colère contre les haters

Aussi, c'est sur Snapchat que la chanteuse, plus en colère que jamais, a partagé la nouvelle : elle ne dévoilera plus le quotidien de sa tribu, "À partir de maintenant je ne montre plus mon fils ni rien en rapport avec mon rôle de mère". Après avoir rappelé qu'elle n'avait pourtant jamais pensé à mal en s'ouvrant à ses abonnés, "Vous le savez je ne fais pas d'argent sur le dos de mes enfants. Le peu que je montre c'est parce que j'ai envie", la jeune femme s'est montrée saoulée par le comportement déplorable des Internautes, "J'avais oublié à quel point les réseaux étaient remplis de f*p de consanguins, de fous furieux, de rageux de malheureux parmi les gens biens". Oui, ça fait mal.

Une situation qui l'attriste, mais une décision qu'elle...

Lire la suite


À lire aussi

Rob Kardashian en guerre contre Blac Chyna : la justice s'en mêle et prend une décision radicale
Khloe Kardashian enceinte ? Elle prend une décision radicale
TPMP : Delphine Wespiser critiquée pour son vote pour Le Pen, elle prend une décision radicale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles