"Je ne voulais pas rester chez moi à rien faire": un Français explique son engagement en Ukraine

·2 min de lecture

Ancien militaire âgé de 22 ans, Ismaël Barry, originaire d'Annecy, a décidé de rejoindre la défense territoriale ukrainienne. Au micro de BFMTV, il raconte son quotidien.

Parmi les soldats engagés en Ukraine depuis le début de la guerre, certains sont des Français. C'est le cas d'Ismaël Barry, un ancien militaire âgé de 22 ans, originaire d'Annecy en Haute-Savoie. Lorsque la guerre a éclaté entre la Russie et l'Ukraine, il travaillait au Samu, en France. Touché par le sort des populations civiles, il a décidé de rejoindre l'Ukraine et de s'engager dans la défense territoriale. "Je ne voulais pas rester chez moi à rien faire", explique-t-il au micro de BFMTV.

"Je me suis dit que j'avais peut-être un rôle à jouer. Donc j'ai pris mon sac, mon billet d'avion et je suis venu", raconte-t-il.

"Les soldats russes ont pour ambition d'anéantir jusqu'à la dernière parcelle de l'Ukraine"

Au sein de la défense territoriale ukrainienne, le jeune homme s'occupe notamment de la prise en charge des blessés, "qu'ils soient civils ou militaires", précise Ismaël Barry. "Après, on peut faire différentes opérations de combat et de reconnaissance, sur toute la longueur du front."

Des échanges qu'il a avec les populations civiles et ses camarades, le jeune homme se dit surpris "de voir la violence à laquelle s'adonne l'armée russe".

"Les exactions, les crimes de guerre, les viols systématiques, les exécutions de civils (...) les viols sur les femmes, parfois sur les enfants", énumère-t-il.

Selon lui, cette violence et ce régime de terreur imposé par les forces russes aux Ukrainiens ne sert qu'un objectif: "Les soldats russes ont pour ambition d'anéantir jusqu'à la dernière parcelle de l'Ukraine." Et notre interlocuteur de conclure: "Pour eux, c'est quelque chose qui ne doit pas exister."

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Mykola Chapovskyi : "Cette guerre a brisé ma vie. Vladimir Poutine, c’est Adolf Hitler"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles