Publicité

« Je ne voterai plus pour eux » : Robert Ménard prend ses distances avec le Rassemblement national et Marine Le Pen

Au micro de Sud Radio, Robert Ménard a été clair sur ses intentions : « Je ne voterai pas pour eux », a-t-il lancé en parlant du Rassemblement national (RN) et de Marine Le Pen. En cause, la position du parti et de la cheffe des députés concernant la guerre en Ukraine. En effet, alors qu'Emmanuel Macron n'a pas exclu d'envoyer, dans le futur, des troupes sur le sol ukrainien : « Nous ferons tout ce qu'il faut pour que la Russie ne puisse pas gagner cette guerre », Marine Le Pen a dénoncé les propos du chef de l'État, en indiquant que l'indépendance et l'intégrité territoriale de la France n'étaient pas en jeu. D'après Robert Ménard, « aujourd'hui c'est Macron qui a raison ».

À lire aussi « Ils sont pro-Russes » : Robert Ménard inquiet de « la politique étrangère » de Marine Le Pen si elle accédait au pouvoir

Une position qui n'a pas plu au maire de Béziers : « Cela voudrait dire que ce qui se passe en Ukraine ne nous concerne pas. Mais bien sûr que ça nous concerne, que c'est quelque chose d'essentiel qui se passe. » Selon Robert Ménard, « Marine Le Pen, Éric Zemmour ou Jean-Luc Mélenchon, au fond, (ce) sont les mêmes », le justifiant ainsi : « Quand la guerre (a commencé) en février 2022, je ne suis pas sûr que les trois (avaient) choisi l'Ukraine ». Et d'ajouter : « Je n’ai pas envie de voter pour des gens qui ne choisiraient pas la démocratie face à la tyrannie. »

Lire la suite sur LeJDD