«Je ne veux pas laisser penser que Pétain et Macron, c'est la même chose», lance Olivier Faure

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Peut-on tout dire sur les réseaux sociaux ? Peut-on tout dire lorsque l'on est député ? C'est la question posée ce lundi matin à la suite du tweet polémique de la cheffe de file LFI à l'Assemblée nationale, Mathilde Panot. Sur le réseau social, elle a écrit dimanche, à l'occasion des commémorations de la rafle du Vel' d'Hiv , qu'il ne fallait "pas oublier ces crimes, aujourd'hui plus que jamais, avec un président de la République qui rend honneur à Pétain et 89 députés RN".

Des propos immédiatement décriés par de nombreuses personnalités politiques françaises . Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste, allié à la France insoumise dans la coalition de la Nupes , a réagi au micro de Thierry Dagiral sur Europe 1. "Ces événements sont une blessure dans notre histoire. Il suppose que ce jour-là, le jour où on commémore cet anniversaire, on s'abstient de toute formule qui peut prêter à polémique".

"Deux" Pétain

Il regrette ainsi que ces mots aient été prononcés ce jour-là, "même si je vois qu'on s'acharne sur Mathilde Panot, et qu'on oublie que le même jour, il y a un député de la majorité relative qui a de son côté considéré qu'il y avait deux Pétain, et qu'il y avait un Pétain qu'il fallait contin...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles