«Je ne veux aucun signe religieux» : Aurélien Pradié plaide pour le retour de l'uniforme à l'école

© Europe 1

"Je ne veux aucun signe religieux" dans les écoles, collèges et lycées, a affirmé Aurélien Pradié, député du Lot, au micro de Sonia Mabrouk mercredi matin sur Europe 1. Le candidat à la présidence du parti Les Républicains a précisé ses propos sur l'une de ses propositions, le retour du port de l'uniforme dans les établissements scolaires. "J'ai proposé une tenue unique parce que je pense que c'est à la fois une manière d'effacer les marques religieuses mais aussi les écarts sociaux entre les enfants venus de milieux favorisés et défavorisés", a-t-il poursuivi.

>> Retrouvez l'entretien de 8h13 en replay et en podcast ici

Un "vêtement d'appartenance" à l'université ?

Aurélien Pradié se distingue de ses adversaires par des positions tranchées en s'opposant à la réforme des retraites  ou à la construction d'éoliennes et en voulant imposer le port de l'uniforme  y compris à l'université. Une position qu'il a réfuté ce mercredi au micro d'Europe 1. "Il faut demain que la loi laisse la liberté aux universités, si elles le veulent, de fixer des tenues, je ne dis pas uniforme, d'avoir un vêtement d'appartenance", précise-t-il.

"Nous avons besoin d'armer notre université, de permettre à nos présidents d'université d'abord d'avoir une règle claire : pas de signes religieux à la fac. Et c'est quand même quelque chose qui sera nouveau et que, par ailleurs, on a aujourd'hui aussi peut-être besoin de retrouver un sentiment d'appartenance." Le candidat à la présidence LR est-il allé...


Lire la suite sur Europe1