Il ne veut pas passer pour "un gros fragile" : comment l'ancien frontiste Julien Rochedy mise sur le masculinisme

Mathilde Goupil
Le trentenaire a cofondé début juin l'Ecole Major, site de développement personnel à destination des hommes qui veulent l'"être et le rester". 

"Marre de la société d’eunuques dans laquelle on vit ? Marre de toutes les tentatives pour faire de vous un individu fade, plat, petit, esclave, sensible et dominé ?" Avecses articles en accès libre et les quatres heures de cours de sa session "alpha", l'<a
href="https://ecolemajor.com/lesprit-major/" target="_blank">Ecole Major promet à la gent masculine de l'aider
à "être et rester des hommes". Objectif : ne pas devenir "une femme comme les autres" sous le poids du "politiquement correct", assure le site internet, lancé le 1er juin.

Devant la caméra, Julien Rochedy, trentenaire, ex-patron du Front national de la jeunesse entre 2012 et 2014. A ses côtés, son ami Christopher Lannes, historien amateur sur TV Libertés, média de "réinformation" autoproclamé lancé par d'anciens frontistes. Le premier décrit l'Ecole Major, qu'ils ont cofondée, à mi-chemin entre le "magazine masculin" et le "site de formation et de développement personnel". A la manière d'un coach en séduction, Julien Rochedy y livre son manuel de l'homme moderne, largement inspiré "des idéaux du passé" : "courage", "esprit de conquête", "volonté de puissance" ou encore "sacrifice".

 

L'ancien frontiste veut vous apprendre ici à"manger comme un homme" (pour ne pas "devenir un fragile obsédé par le quinoa ou les graines de chia"), à"faire un voyage d'homme"(direction "la côte libano-syrienne" et la Crimée, la péninsule (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :