"Ils ne veulent pas entendre ce que l'on a à dire" : nouvelle soirée de manifestation et de violence sous les fenêtres de Donald Trump à Washington

Grégory Philipps

À Lafayette Square, sous les fenêtres du président américain à Washington, des affrontements assez violents entre la police et les manifestants ont de nouveau éclaté dimanche 31 mai au soir, pendant deux heures. Pour la troisième fois en quelques jours, des manifestants s'étaient donnés rendez-vous à cet endroit, juste devant la Maison Blanche, pour dénoncer le racisme et les violences policières. Les manifestations se multiplient dans plusieurs grandes villes des États-Unis, une semaine après la mort de George Floyd, un Afro-américain, à Minneapolis lors d'une arrestation par un policier.

>> Suivez les dernières informations sur les manifestations contre les violences policières aux États-Unis dans notre direct

À un moment de la soirée, on voit un énorme nuage de gaz lacrymogène au-dessus de la Maison Blanche. À 300 ou 400 mètres du bâtiment présidentiel, des bandes de casseurs mettent le feu à deux voitures et provoquent un début d'incendie au siège d'une fédération syndicale. Puis, à 23 heures locales, le couvre-feu, décrété par la maire de Washington pour la première fois, entre en vigueur.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi