"Il ne va rester que du plastique" : Jessica Thivenin transformée, elle fait la liste de toutes ses opérations

Il y a plus de sept ans, Jessica Thivenin a fait son arrivée dans le milieu de la télé-réalité. Et, à l'époque, la candidate star des Marseillais était physiquement très différente. En effet, au fil des années, elle a succombé à l'appel du bistouri à maintes reprises. Certains estiment aujourd'hui qu'elle en a sans doute abusé mais, pour la maman de deux enfants (Maylone, 2 ans et demi et Leewane, bientôt 1 an), tout a toujours été sous contrôle et ses opérations réalisées selon ses désirs. "Je me sens bien. J'ai fait plein d'opérations. Oui, c'est vrai, j'ai fait de la chirurgie esthétique. Je l'assume, je ne l'ai jamais caché", a-t-elle confié lors d'une interview pour Voici.fr.

Son attrait pour la chirurgie esthétique remonte à plusieurs années, à une époque où elle ne pouvait pas encore se permettre de payer une opération. C'est grâce à la télé-réalité qu'elle a pu s'offrir un premier changement de taille. "La première opération que j'ai faite, c'était mes seins. Je n'avais pas de tétés, j'étais toute plate. J'étais grande et fine, une planche à repasser. Oui, je complexais et je n'avais pas l'argent avant pour le faire. Quand j'ai fait ma première télé-réalité et que j'ai remporté mes petits sous, forcément j'avais envie d'enlever ce complexe. Je l'ai fait et je ne regrette pas", explique-t-elle.

La femme de Thibault Garcia a ensuite listé le reste des transformations...

Lire la suite


À lire aussi

Nadège Lacroix adepte de la chirurgie esthétique : elle fait la liste de toutes ses opérations
Nabilla métamorphosée physiquement : toutes les étapes de son impressionnante transformation
Benoît Magimel en couple avec Margot, il voulait "rester avec la même femme" toute sa vie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles