« Je ne travaille avec aucun juif » : l’influenceuse Poupette Kenza retire ses propos antisémites et clôt son Instagram

BAD BUZZ - La story à l’origine de « l’affaire » a été visionnée plus d’un million de fois en quelques heures

Aurait-elle dû tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de déclarer qu’elle ne travaillait « avec aucun sioniste ni aucun juif » ? En tout cas, l’influenceuse Poupette Kenza, suivie par plus d’un million de personnes sur les réseaux sociaux, a dû rétropédaler après avoir tenu des propos ouvertement antisémites, rapporte Le Parisien.




Le soir du mercredi 15 mais 2024, cette « star des réseaux », de son vrai nom Kenza Benchrif, avait en effet posté sur son compte Instagram – aujourd’hui inaccessible – une vidéo face caméra dans laquelle elle affirmait être « propalestinienne » et, à ce motif, ne collaborer avec aucun agent ou partenaire « sioniste ou juif ».

Très relayée, sa story était rapidement devenue virale et avait été vue près d’un million de fois en quelques heures, précise Le Parisien. Les critiques fusant, la jeune femme avait rapidement posté une nouvelle vidéo visant à revenir sur ses précédents propos.

« Je me suis mal expri(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Pink Floyd : BMG lâche Roger Waters après ses propos antisémites et prorusses
L’influenceuse Poupette Kenza condamnée à une amende pour avoir fait la promo d’un blanchisseur de dents interdit
Kanye West lâché par son agent et son avocate après ses propos antisémites et racistes