“Je ne tiens toujours pas la main de mon mari en public” : Christian LeBlanc (Les feux de l’amour) se confie sur sa vie de couple

·1 min de lecture

Dans Les Feux de l'amour, Christian LeBlanc incarne depuis trois décennies Michael Baldwin, l'un des méchants du feuilleton le plus connu du monde. L’acteur américain d 62 ans était, le 20 juin dernier, l’invité spécial de State of Mind, la série d'entretiens créée par l’acteur Maurice Benard et diffusée sur YouTube qui aborde la santé mentale sous toutes ses formes. L’interview, qui a commencé sur un ton léger, a rapidement pris un tournant plus sérieux lorsque les deux hommes ont abordé certains sujets douloureux.

Deuxième fils des huit enfants d'une grande famille du sud des Etats-Unis, l’acteur des Feux de l’amour a eu une vie plutôt agitée. Non seulement, il a perdu un de ses frères à cause du sida alors que ce dernier n’avait que 25 ans, mais en plus, en tant qu'homosexuel, il a toujours souffert d'homophobie et d'intolérance. Il l’avoue d’ailleurs dans la vidéo. "Il a fallu attendre Stonewall (des émeutes contre un raid de la police à New York en 1969 qui marquent le début du militantisme LGBT, ndlr) pour qu'on prenne un homme gay au sérieux - nous étions des malades. Et je vis toujours avec cet héritage en tant qu'homme gay. Je ne tiens toujours pas la main de mon mari — de 28 ans — en public. Je ne peux pas le faire." Pour bien se faire comprendre, il ajoute : "Je veux dire, nous ne sommes pas de grands affectueux. Je ne suis pas du genre à tenir la main."

Celui qui a gagné un Emmy Award au cours de sa carrière reste aujourd'hui un homme traumatisé, même s’il reconnaît (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Mélanie Maudran (Un si grand soleil) partage une adorable photo de son fils
Dieudonné condamné en appel à de la prison ferme pour abus de biens sociaux et fraude fiscale
"Superbe", "parfaite", "magnifique"... Candice Pascal séduit les internautes en bikini (PHOTO)
"Je suis un père moderne" : Camille Lacourt se confie sur la façon dont il s'occupe de son petit Marius
Mélanie Dedigama en larmes confie qu'elle se sent "rejetée" par sa fille Naya : "Elle ne me calcule plus trop"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles