"Nous ne serons jamais loin de Levallois-Perret" : le dernier conseil municipal d'Isabelle Balkany

En décembre dernier, le couple Balkany s'était résigné à se représenter aux municipales de mars.

Et voilà, c'est fini, le rideau se ferme. Après trente-et-un ans de mandat, les époux Balkany prennent congé de la mairie de Levallois-Perret. Pour ce dernier conseil municipal de la mandature, tenu ce jeudi 13 février, Isabelle a tout de même tenu à faire son show. A peine a-t-elle passé les portes de la salle richement décorée, que les applaudissements et remerciements fusent de tous côtés. Les balcons sont bondés. Le public, debout, serré, presque euphorique. Isabelle tente de glisser un mot, tout sourire : "Merci pour votre présence. Elle est formidable." Pourtant, à sa gauche, la place du chef est vide. La maire par intérim s'est résignée à s'asseoir sur sa chaise habituelle de velours, non pas dans le fauteuil pourpre clouté habituellement réservé à son mari. Libéré de prison la veille, Patrick Balkany avait prévenu de son absence au conseil. Son épouse joue la doublure, en toute extravagance.

Lire aussi Fin de carrière pour les Balkany : les sept jours qui ont provoqué leur chute finale

Une Touche de tragique

A sa manière, Patrick Balkany se veut tout de même présent. "Il m'a demandé de vous adresser un message", prévient son épouse avant d'ouvrir la séance. Isabelle cherche sa respiration, prend son élan et se lance dans la lecture de la lettre de son mari. L'élu LR relate "l'histoire d'amour" avec sa ville, "son troisième enfant". Sans oublier, au passage, de choyer les Levalloisiens et les élus du conseil municipal. "


Lire la suite