«Quand ce ne sera plus Macron, ce sera nous» : à Agde, Marine Le Pen se voit à l'Élysée

Cinq mois après son second tour à la présidentielle , Marine Le Pen a fait sa rentrée dimanche au Cap d'Agde . En tant que présidente du Rassemblement national (RN), pour encore quelques semaines, elle a mis en avant les bons résultats de son parti aux élections législatives et ainsi l'arrivée de 89 députés pour prouver que sa famille politique peut exercer le pouvoir.

Le Rassemblement national se voit à l'Élysée

C'est l'objectif du Rassemblement national, utiliser ce grand groupe de 89 députés pour asseoir sa crédibilité. "Cela change tout. Les Français peuvent se projeter sur un potentiel gouvernement", disent les cadres. Marine Le Pen l'a bien compris et martèle que le RN est désormais prêt à exercer les plus hautes fonctions.

>> LIRE AUSSI - À Agde, Marine Le Pen loue la «vague patriote» en Europe

"En nous donnant le groupe d'opposition le plus important, les Français nous ont clairement désigné comme la force d'alternance. Quand ce ne sera plus Emmanuel Macron, ce sera nous ! Nous sommes conscients de cette responsabilité que nous assumons avec sérieux et avec détermination. Je le dis quand viendra l'heure du pouvoir, nous serons prêts pour une raison simple, nous le sommes déjà", a-t-elle clamé.

Beaucoup reste à faire pour convaincre les Français

Pour ce militant, le RN est désormais crédible, mais beaucoup reste à faire pour en convaincre les Français. "Il faut que les Français arrivent à passer le cap. La parole s'est libérée, mais le bulletin de vote, lui, ne...


Lire la suite sur Europe1